Chansons‎ > ‎

Vacances en amour

Le vent ouvrait la route
C'était beau, c'était beau
Les arbres offraient leurs voûtes
Aux oiseaux, aux oiseaux
Le ciel était si clair
Si joyeux, si joyeux
Il s'envoyait en l'air
Dans tes yeux, dans tes yeux


Les villes et les villages
S'envolaient, s'envolaient
Au loin déjà la plage
Attendait, attendait
Les valses vagabondes
Des voiliers, des voiliers
Les vagues qui abondent
Par milliers, par milliers

Le soleil et la lune
Nez à nez, nez à nez
Dans l'ombre d'une dune
Ont roulé, ont roulé
Le souffle de la nuit
Nous caresse, nous caresse
Un phare, au loin, s'enfuit
En vitesse, en vitesse

Loin des chemins des routes
Devant nous, devant nous
L'océan qui écoute
À genoux, à genoux
Comme une enfant blessée
Tu regardes, tu regardes
L'étoile qu'il a brisée
Par mégarde, par mégarde

On parle de nos peines
De nos peurs, de nos peurs
Du monde qui nous malmène
Dans nos cœurs, dans nos cœurs
Les mots deviennent doux
Ils s'embrassent, ils s'embrassent
Il n'y a plus que nous
Dans l'espace, dans l'espace

La dune se fait douce
Sous nos corps, sous nos corps
L'aurore nous éclabousse
De son or, de son or
Le ciel se fait plus clair
Plus joyeux, plus joyeux
Et il s'envoie en l'air
Dans tes yeux, dans tes yeux