Chansons‎ > ‎

La longue histoire

C'est une longue histoire
Ton livre, ta mémoire
Mais qu'as-tu fait des sources de ton sang ?
Les vois-tu se répandre
Dans le feu, dans la cendre ?
Se tarir sous les yeux de tes enfants ?

Tu ne vois rien
Tu fermes tes paupières
Tu ne vois rien
Tu fermes tes paupières

Ta vie bat la chamade
Même quand tu t'évades
Tous les tambours de guerre résonnent en toi
Ils font trembler le monde
Les planètes à la ronde
Jusqu'aux étoiles, ils vont porter leur voix

Tu n'entends rien
Tu bouches tes oreilles
Tu n'entends rien
Tu bouches tes oreilles

La terre ouvre ses tombes
Devant tant d'hécatombes
Tu cherches des alouettes dans des miroirs
Dès que la corde vibre
Tu perds ton équilibre
A quoi ça te sert, ta science et ton savoir ?

Tu ne dis rien
Tu fermes bien ta bouche
Tu ne dis rien
Tu fermes bien ta bouche
Comments